Les bienfaits d’arrêter

Même si vous fumez depuis très longtemps, cesser de fumer apporte des bienfaits immédiats sur le corps. À travers les années, votre état ne fera que continuer de s’améliorer.

 
Après seulement 20 minutes

  • Votre pouls ralentit et votre tension artérielle revient lentement à la normale.
  • Votre circulation sanguine s'améliore: vos mains et vos pieds sont déjà moins froids.

Après 8 heures

  • La totalité du monoxyde de carbone que contenait votre dernière cigarette a quitté votre système sanguin.
  • La concentration d'oxygène que contient votre sang revient lentement à la normale.

Après 24 heures

  • Le risque de crise cardiaque est déjà moins grand que lorsque vous fumiez.
  • La nicotine commence lentement à être évacuée de votre organisme.

Après 48 heures

  • Vos terminaisons nerveuses recommencent lentement à se régénérer.
  • Votre odorat et votre goût renaissent. Manger est plus agréable... tout est tellement plus savoureux!

Après 2 semaines et jusqu'à 3 mois

  • Faire de l’exercice est plus facile car vos poumons se mettent à mieux fonctionner. Chez certaines personnes, la capacité respiratoire peut s'accroître de 30 %, à condition d'avoir cessé avant l'apparition de dommages irréversibles au système respiratoire.
  • Si vous êtes enceinte et que vous avez cessé de fumer 3 mois avant la conception, vos risques de donner naissance à un bébé de faible poids sont comparables à ceux d'une non-fumeuse.

Après 9 mois et jusqu’à 1 an

  • Les cils vibratiles de vos poumons se sont régénérés. Ils facilitent l'évacuation de substances étrangères et protègent mieux vos poumons des maladies. Finis la toux persistante, les rhumes à répétition et l'essoufflement!
  • Après 1 an, vous pouvez crier victoire: vous êtes un non-fumeur! Mais attention, vous devrez rester sur vos gardes et apprendre à reconnaître les situations qui pourraient vous inciter à recommencer un jour.

Après 1 an et plus

  • Chez les ex-fumeuses, les risques de souffrir d'un cancer du col de l'utérus diminuent et deviennent équivalents aux risques chez les non-fumeuses.
  • Les risques de maladies cardiaques chutent de moitié après un an et deviennent comparables à ceux d'un non-fumeur après 10 à 15 ans.
  • Les risques de contracter un cancer de la bouche, de la gorge, de l'œsophage, des reins ou du pancréas continuent à baisser.
  • Après 10 ans sans tabac, vous courez 2 fois moins de risques de mourir du cancer du poumon. Vos poumons redeviendront sains avec le temps, sauf si vous souffrez d'emphysème.

Bloc-1

Besoin de conseils et de soutien?
1 866 527-7383

Bloc-2

Centre d’abandon du tabagisme

Découvrez les services gratuits offerts dans les CAT.

Trouver un centre

Bloc-3

SOS Défi

Profitez du soutien de vos proches avec l’application du Défi.

En savoir plus